Bibliographie du Fonds Saint-Yves

jeudi 7 mars 2013
  par  Yves Girault
popularité : 7%

  • Abgrall (J.M., abbé).- Culte et iconographie de Saint Yves in Bulletin de la Société Archéologique du Finistère.- Quimper : Cotonec, 1900.
  • Bois de la Villerabel (du), Arthur.- La Légende Merveilleuse de Mgr Saint Yves
  • Bonnejoy (E.).- Vie de Saint Yves (tirée d’un manuscrit sur vélin du XIVe siècle avec fac-similé héliographique du manuscrit).- Saint-Brieuc : Prud’homme, 1884.
  • Brière (de la), Yves.- Saint Yves de Bretagne et la conception chrétienne du droit. - Paris : A l’art catholique, 1930.
  • Cassard (Jean-Christophe).- Saint Yves de Tréguier, un saint du XIIIe siècle. - Paris : Beauchesne, 1992.
  • Château (P. du) - Le Pardon de Saint Yves, Delagrave, 1927.
  • Collectif.- « Saint Yves et les Bretons. Culte, images, mémoire (1303-2003) », dans Actes du colloque de Tréguier (18-20 septembre 2003), CRBC-CRHISCO, sous la direction de Jean-Christophe Cassard et Georges Provost.- PUR, 2004.
  • Desjardins (Arthur).- Saint Yves avocat des pauvres et patron des avocats. 2e éd. -Marseille : Imprimerie marseillaise, 1897.
  • France (Abbé).- Saint Yves, étude sur sa vie et son temps. Saint-Brieuc : éditeurs pontificaux, 1888.
  • France (Abbé).- Saint Yves, étude sur sa vie et son temps. 2e éd. - Saint-Brieuc : Prud’homme, 1893.
  • Gauthier (Gwendal). – La statue meurtrière, Pyrémonde, 2008.
  • Guillouzic (F.).- Bue Zant Ervoan.- Saint-Brieuc : Prud’homme, 1894.
  • Gury, Jacques.- « Arthur de la Borderie et les deux monuments à saint Yves. 1883-1890 ». Extrait du Bulletin et Mémoires de la Société archéologique et historique du département d’Ille-et-Vilaine, tome 108, 2004.
  • Heinerth (Hans Christoph).- Die Heiligen und das Recht.- Freiburg : Herder & C°, 1939.
  • Henry (Paul).- « Saint Yves avocat, justicier, ami des faibles et des petits », extrait de « La Revue des Facultés Catholiques de l’Ouest ».- Angers : Lachèse & Cie, 1899.
  • La Roncière (de), Charles.- Saint Yves. CoIl. « Les Saints ».- 4è éd. et 6e éd.- Paris : J. Gabalda, 1918.
  • Lecoqû (T.M., abbé).- Offices et litanies de Saint Yves au XVIIe et XVIIIe siècles, d’après le Propre de Tréguier.- Saint-Brieuc : Prud’homme, 1891.
  • Lecoqû (Chanoine Toussaint).- Saint Yves des Bretons à Rome. 22
  • Le Guillou (Jean-Paul).- Saint Yves. Ceux qui l’ont connu témoignent. Ceux qu’il a guéris racontent. Enquête de canonisation. Traduction française de l’enquête qui fut faite à Tréguier, « sur la vie, les moeurs et les miracles d’Yves Hélory de Kermartin » en vue de sa canonisation.- 1989 et 2003.
  • Le Mappian (Jean).- Saint Yves, patron des juristes. - Paris : S.0.S., 1981. et Ed. Ouest France, 1997.
  • L’Œuvre (Jacques de).- Vie de Saint Yves sur le procès de sa canonisation. Paris, 1695.
  • Mahé (Louis, abbé).- Saint Yves, son pardon à Tréguier. Saint-Brieuc : L. Auber, 1941.
  • Mahé (Louis, abbé).- Monsieur Saint Yves. Sa vie - Ses miracles - Ses triomphes. Saint-Brieuc : Prud’homme, 1949.
  • Massenet (Y.).- « Saint Yves patron des hommes de loi », Extrait de Faits et Idées, n°5, janvier 1954.
  • Masseron (Alexandre).- Saint Yves d’après les témoins de sa vie. - Paris : Albin Michel, 1952.
  • Morej (Jeanne).- Saint Yves. Celui qui plaide notre cause au ciel. Lyon : Elise, 1955.
  • Moutard Uldry.- Saint Yves Patron des Avocats, H. Lefebvre, 1942.
  • Norbert (P.).- Nouvelle vie de Saint Yves de Bretagne, prêtre du Tiers-Ordre de St-François. Vannes : Imprimerie franciscaine missionnaire, 1892 (avec une introduction et un appendice sur le Tiers-Ordre franciscain).
  • Pidoux (André).- Histoire de la Confrérie de Saint Yves des Avocats de la Sainte Hostie Miraculeuse et de la confrérie du Saint-Sacrement de Dole.- A. Jacques, 1902.
  • Pottier (Cornelio).- Panegyris Sanctorum. In fingolus anni dies diftributa.- Montibus, 1713.
  • Queffelec (Henri).- Saint Yves, Ramsay/Archimbaud, 1987.
  • Ricaud (Yves, dom).- Histoire de la canonisation, à l’occasion du VIe centenaire de la canonisation de Saint Yves (Avignon 19 mai 1347-Tréguier 19 mai 1947).- Saint-Brieuc, 1947.
  • Ropartz, Sigismond.- Histoire de Saint Yves. Patron des gens de justice. Saint-Brieuc : Prud’homme, 1856.
  • Salonne (Marie-Paule).- Saint Yves patron des avocats, avocats des opprimés, Éd. Franciscaines, 1945.
  • Semur (François).- Tréguier dans les pas de Saint Yves. Éd. Ouest France, 2010.
  • Saint Yves, Fêtes et Saisons, 1954.
  • Saint Yves, Avocat des pauvres, Fêtes et saisons. Cerf, 2010.
  • Villeneuve (B.).- Monseigneur Saint Yves. Suite de scènes de la vie de Monseigneur Saint Yves (Mystère en sept tableaux chantés).- Vannes : Lafolye, 1898.
  • Bue Sant Ervoan.- Landreger : Mouler-Levrer, 1867.
  • Conservation du chef de Saint Yves à Tréguier en Bretagne.- Lille : Morel, 1897.
  • D’Yves Hélory à Saint Yves. Catalogue de l’exposition de la Roche-Jagu. Ed. Lieux communs, 2003.

Commentaires

Bibliographie du Fonds Saint-Yves
mercredi 24 mai 2017 à 13h59 - par  Minaud

Un grand merci pour votre réponse
Sincèrement vôtre
Jean-Eudes Minaud

Bibliographie du Fonds Saint-Yves
samedi 20 mai 2017 à 16h11 - par  Minaud

Bonjour
A la lecture de la légende merveilleuse de Mgr Saint Yves, on y trouve la devise suivante : A toutz ditz ( A tous dix ) page ou paragraphe 17
L’on retrouve cette même devise sous l’autel dédié à Saint Yves, dans la cathédrale de Nantes
Faut-il interpréter cette devise comme suit : pas de jugement de faveurs, tous égaux devant la justice ?
Merci de bien vouloir de donner votre appréciation sur cette interprétation
Sincèrement vôtre
J.E.Minaud
2, rue Clemenceau
44000 Nantes
Tél. 02 51 12 46 07

Site web : Paragraphe 17
Logo de Minaud
mardi 23 mai 2017 à 22h53 - par  Daniel Giacobi

La Légende merveilleuse de Monseigneur Saint Yves – 1253-1303
« Imité des Légendaires bretons d’après des documents historiques rares ou inédits. »
par le Vicomte Arthur du Bois de la Villerabel, illustrations Paul Chardin
Rennes, Hyacinthe Caillière, Libraire-Editeur
l’An 1889
p.68 « A toutz ditz. » Oui, en vérité, paroles de vie, paix & justice à toutz ditz ! - A toutz ditz, pénitence, conversion et pardon - A toutz ditz, chemin du Ciel et bonheur de Paradis !
(1) Cette devise : « A toutz ditz », relevée dans le Procès-verbal des prééminences des seigneurs de Kermartin, en la chapelle Saint-Yves du Minihy, dressé officiellement, en 1601, par le sénéchal royal de Lannion, diffère de la devise : A tout dix, donnée par Guy Le Borgne, et dont nous reproduisons ici le curieux commentaire : « A tout dix, qui estant fort énigmatique & désireux de la rendre la plus conforme possible à l’inclination naturelle des seigneurs de cette maison, que l’on tient communément de père en fils avoir esté en la haulte piété & dévotion, se doit à mon sens expliquer, que pour parvenir à la gloire des Bienheureux dans le ciel, il convient à tout fidelle chrestien de garder & observer les dix commandements de Dieu. » Armorial breton, édit. 1667.)

Logo de Daniel Giacobi
lundi 22 mai 2017 à 10h44 - par  Philippe Giron

Merci de votre message. Nous retransmettons votre demande à noter spécialiste Daniel Giacobi qui ne manquera pas de vous apporter probablement quelques lumières.
Cordialement,

Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton Pinterest Bouton Contact

Agenda

<<

2017

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Soutenir par un don