Impliquée en 1984 dans une réflexion sur la médiation, Jacqueline Morineau a été chargée de créer la première expérience de médiation pénale en France et en Europe pour le Parquet de Paris.
Les besoins de la médiation l’ont amenée à élaborer une méthode spécifique, la médiation humaniste, pour former des médiateurs en France et à l’étranger. Des milliers de médiations en milieu pénal mais aussi scolaire, familial et professionnel, lui ont apporté une expérience inestimable. Elle a fondé et dirigé le Centre de Médiation et de Formation à la Médiation (CMFM) et enseigne à l’université la Bicocca, à Milan.