Forte de ses 230 adhérents, l’Aresymt (Association pour la restauration de l’église Saint-Yves de Minihy-Tréguier) a le vent en poupe. Le constat est d’Élisabeth Saliou, vendredi, lors de la deuxième assemblée de cette association qu’elle préside. « Notre objectif est de mettre en valeur le patrimoine classé, centré sur l’église de Minihy, en soutien à sa restauration », explique-t-elle.
L'assemblée de l'ARESYMT
© Le Télégramme

Voir en ligne : Lire l’article complet du © Télégramme