L’église saint Yves accueille des pèlerins du monde entier tous les jours. Son état est inquiétant. En cause, l’humidité. Un chantier majeur va s’ouvrir au second semestre.

Marie-Yvonne Gallais, élue en charge du patrimoine, veille sur le dossier de l'église. Un chantier que le conseil prend à bras-le-corps.

Marie-Yvonne Gallais, élue en charge du patrimoine, veille sur le dossier de l’église. Un chantier que le conseil prend à bras-le-corps.
Lorsque nous avons démonté le triptyque, une quinzaine de jours avant la Saint-Yves de 2016, on a découvert les tasseaux en bois complètement mangés par l’humidité, explique Marie-Yvonne Gallais, conseillère municipale déléguée, en charge du patrimoine. C’est bien là le problème majeur de l’église Saint-Yves.

© Le Trégor

Voir en ligne : Lire l’article sur le site du Trégor