Patron de la Bretagne, premier saint canonisé de la période ducale, saint Yves est fréquemment représenté dans une composition dite « entre le riche et le pauvre ». Ici, il semble entouré de deux pauvres, et tient une coupelle, ce qui privilégie son caractère miséricordieux à la figuration de justice généralement choisie, liée à son métier d’avocat qu’il met au service des plus humbles. L’hymne à la gloire du saint est chantée chaque année à Lancieux, le dimanche le plus proche du 19 mai, jour de la Saint-Yves.