Sacrée manœuvre, ce mardi, à la cathédrale de Tréguier (22). Le nouvel autel a fait une entrée remarquée. Faute de pouvoir utiliser un engin, les blocs de granit ont été déplacés à l’aide de rondins de bois. Comme les Égyptiens pour construire les pyramides.

« Prêt ? Allez, on y va. Un, deux, trois ! ». Il est 10 h, ce mardi. Pierre Malissin est à la manœuvre à l’entrée de la cathédrale. Le tailleur de pierre de Ploumilliau joue les déménageurs avec une technique vieille de plusieurs milliers d’années. « Vu l’espace que l’on a, on ne pouvait pas trop faire entrer un véhicule. Donc, on fait ça un peu comme un peu. À l’égyptienne ! », sourit le fondateur de l’atelier Saint-Thomas (…)
© Le Télégramme

Voir en ligne : Lire l’article en entier sur le site du Télégramme.