Les traces de rouille qui défigurent plusieurs géants de la Vallée des Saints font-elles tache ? Les avis des visiteurs sont partagés. Les responsables du site carnoëtois ont tranché : les statues doivent vivre leur vie, sans le moindre recours à des produits chimiques.

Voir en ligne : Lire la brève sur le site du Télégramme.