Pourquoi vouloir être Témoin de saint Yves ?

En vous proposant de devenir «Témoin de saint Yves», nous voudrions faire renaître les confréries de saint Yves très vivantes des 15e au 19e siècles, il s’agit aujourd’hui de vivre personnellement et au quotidien la spiritualité de saint Yves.
Pour cela nous vous faisons 10 propositions pour «incarner» la spiritualité de saint Yves dans notre vie de chaque jour : 40. Comment être Témoin de saint Yves ?.

Ces 10 propositions sont un programme de vie vers lequel nous essayons de tendre, il n’est pas nécessaire que tout soit en place pour devenir «Témoin de saint Yves». L’important, c’est de vouloir vivre la spiritualité de saint Yves là où nous sommes à travers le quotidien de nos activités.
Il ne s’agit pas de participer à des activités supplémentaires – je connais bien l’importance de vos engagements – puisque les seules activités sont la participation au Pardon de saint Yves quand on le peut et une ou deux fois par an une messe rassemblant les « Témoins de saint Yves », peut-être un jour une retraite.
Si cette proposition vient rejoindre chez vous une attente, nous vous proposons d’adhérer à cette fraternité des « Témoins de saint Yves » en vous inscrivant sur le site. Si par discrétion, vous ne voulez pas que votre nom apparaisse sur le site, il suffit de le préciser au moment de l’inscription : 50. Je m’inscris comme Témoin de saint Yves.

Vous recevrez du Fonds Saint-Yves des informations sur ses activités et des propositions spirituelles : rencontres des témoins sur une journée avec une eucharistie en commun, exercices spirituels, marches, retraites, conférences…
Que la Fraternité des « Témoins de saint Yves » grandisse pour interpeller nos contemporains,
spécialement dans le Trégor. Nous vous disons toute notre amitié et vous confions à l’intercession de saint Yves.
Si vous le voulez, vous pouvez diffuser ce mail ou le document PDF joint, à des contacts susceptibles d’être sensibles à cette proposition.

[/Daniel Giacobi pour les administrateurs du Fonds Saint-Yves/]

Annexe

Le Fonds-Saint-Yves se déploie aujourd’hui dans sept directions, toutes nées de la spiritualité de saint Yves :

  1. Accueil des plus pauvres en situation de détresse judiciaire par des professionnels de la justice et du droit pour des temps d’écoute et d’orientation[Voir article [~]] ;
  2. Accueil des personnes en difficulté demandant l’intercession de saint Yves dans l’Oratoire Saint-Yves [Voir la rubrique rub38 et l’article [~]] qui reçoit près d’une intention par jour, les ex-voto de reconnaissance témoignent de l’intercession active de saint Yves aujourd’hui ;
  3. Colloque autour de la pensée de saint Yves comme la conciliation [Voir l’article [~]] le 14 novembre 2015 ;
  4. Aide à l’organisation de l’Institut d’études juridiques de Boÿcon au Bénin[[Création d’une bibliothèque, conférences et séminaires de professeurs-juristes venus de France.]] ;
  5. Diffusion ou réédition d’ouvrages permettant d’approfondir la spiritualité de Saint Yves[Voir article [~]];
  6. Mise en valeur du patrimoine de saint Yves[[Voir la rubrique rub11~]] ;
  7. Ouverture du chemin de saint Yves avec publication d’un topo-guide pour aller à la rencontre des « chercheurs de sens »[[Voir la rubrique rub36~]] et organisation de randonnées-prières sur les pas de saint Yves.

Une huitième piste restait à ouvrir, permettre à ceux qui se retrouvent dans la spiritualité de saint Yves de s’impliquer spirituellement et matériellement dans une fraternité de vie en devenant comme de nombreuses personnes au Procès de canonisation en 1330, un «Témoin de saint Yves » aujourd’hui.

**Pour éclairer votre démarche :

Vous pouvez lire les témoignages des « Témoins de saint Yves » :
Témoignage d’un intercesseur de saint Yves

==> Le Décalogue des Témoins de saint Yves

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *