En débutant la récollection, je ne savais pas…

En débutant la récollection, je ne savais pas que j’allais prendre la décision de devenir membre de la Confrérie des « Témoins de Saint Yves ». Mais au fil des jours, la connaissance approfondie de la vie de Saint Yves, de sa grandeur d’âme, de sa grande sainteté associée à la méditation de l’Évangile ont sans doute d’une certaine manière éclairé mon chemin. J’en ai conclu que cela ne pouvait s’arrêter comme ça. Alors en lisant les dix propositions « être témoin de Saint Yves aujourd’hui » j’ai pensé que je pouvais peut-être essayer d’être un « témoin de Saint Yves ».

Claudine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *